Vous souhaitez habiller les murs de votre jardin en y fixant des treillages, mais vous n’êtes pas un grand bricoleur.  Suivez notre guide que vous soyez adroit de vos mains ou novice.

Comment fixer un treillage ? Que vous soyez novice ou confirmé voici nos solutions 2
Tricotel

1ère Méthode : Fixer un treillage sur une façade à l’aide de vis :

Difficulté : moyenne
Cette méthode peut paraître assez compliquée pour ceux qui n’ont pas l’habitude bricoler. Néanmoins, elle vous permettra d’avoir un treillage stable et bien fixé sur le mur.

Nombre de personnes nécessaires pour effectuer les différentes étapes : 1

Vous pouvez poser un treillage tout seul si vous vous en sentez capable. Néanmoins, pour avoir le meilleur résultat possible et pour des raisons d’efficacité d’exécution, nous vous conseillons d’être au moins deux personnes pour bien fixer le treillage et le poser correctement.

Temps : environ 15 min

Préparation :

Fournitures et outils :

Pour tracer les points, vérifier que le treillage est bien droit, prendre les mesures, il vous faudra :

  • un crayon
  • un crayon gras
  • une gomme
  • une craie
  • une grande règle
  • un mètre
  • un niveau à bulles ou laser

Ces éléments serviront à organiser votre travail.

Ensuite, il vous faudra :

  • un tournevis
  • un marteau
  • une visseuse
  • une perceuse
  • un foret à béton
  • des grandes vis (9 cm) (autant que vous le déciderez lors de la phase de pré-installation)
  • des chevilles adaptées à la nature du mur (autant que de grandes vis)
  • des entretoises d’une longueur entre 3 à 6 cm (ou des bouchons en lièges) (autant que de grandes vis)
  • des rondelles.
  • un treillage

Les vis, les chevilles et le foret doivent être du même diamètre. Une entretoise est une sorte d’épaisse rondelle qui vous permettra de garder un espace entre votre treillis et le mur.

Pré-installation : C’est la première étape qui vous permet aussi de choisir l’emplacement de votre treillage.

  1.  Déterminer par rapport à la grandeur du treillage le nombre de vis qu’il faudra en fonction de la largeur, de la longueur et de la forme. (3 vis pour 1m50).  Pour un petit treillage rectangulaire, il faudra compter au minimum 4 points d’accroche (répartis sur les 4 côtés), alors qu’il en faudra seulement 3 pour un petit treillis triangulaire (pour chaque coins). Les vis iront dans les coins pour supporter le tout.
  2. Ensuite, il va s’agir ici de tracer les points qui serviront à supporter le treillage sur celui-ci et ensuite sur le mur avec l’aide de votre binôme. Bien évidemment il faut faire les mêmes points sur le treillage et sur le mur. Aidez-vous de la règle pour relier les points horizontalement entre eux, et par la suite du niveau pour vérifier que le treillis sera bien droit avant de percer.

Installation :

  1.  Ensuite à l’aide d’une perceuse et du foret à béton, percer les points du mur que vous avez lors de la précédente étape.
  2. Une fois fini, insérer les chevilles dans les trous (en vérifiant au préalable qu’elles soient bien adaptées à votre mur) à l’aide de la vis (pas complètement vissée) et d’un marteau.
  3. Vérifier que les chevilles ne bougent pas. Et enlever les vis.
  4. Même chose pour le treillis, il faudra percer au niveau des points que vous avez tracé.
  5. Une fois tous les points percés, vous pouvez passer à la fixation de votre treillage. A l’aide de votre binôme, insérer les vis en y ajoutant une rondelle puis en passant par le trou du treillage, en y ajoutant une entretoise (ou un bouchon de liège que vous transpercez en vissant au milieu, au niveau du trou fait par un tire-bouchon), le tout vissant dans la cheville (à l’aide de votre tournevis ou de votre visseuse). Répétez autant de fois l’action pour tous les trous.
  6.  Vérifiez que votre treillage est bien stable et droit.
  7. Wow ! Vous avez réussi.
comment fixer un treillage
Bertolin

2ème Méthode : Fixer un treillage sur une façade à l’aide de pitons à tête en crochet :

Difficulté : Simple
Moins compliqué que la première, cette méthode correspond mieux aux novices du bricolage

Nombre de personnes nécessaires pour effectuer les différentes étapes : 1, cette étape vous permet de fixer votre treillage sans l’aide de personnes, mise à part si votre treillage est difficile à soulever (tout dépend du matériau dans lequel est fait le treillis).

Temps : environ 10 min

Préparation :

Fournitures et outils :

Pour tracer les points et vous assurer que le treillage est bien installé, il vous faudra :

  • un crayon
  • un crayon gras
  • une gomme
  • une craie
  • une grande règle
  • un mètre
  • un niveau

Ensuite, il vous faudra :

  • des pitons avec une tête en crochet (autant que vous le jugerez nécessaire lors de la Pré-installation) de 10 cm
  • des chevilles adaptées à la nature du mur (autant que de pitons) avec une vis de la même taille
  • une grande pince plate pour visser les pitons
  • un marteau
  • une perceuse avec un foret pour béton
  • un treillage

Pré-installation : C’est la première étape de cette méthode. Vous allez décider de l’endroit où placer le treillage.

  1. Déterminer par rapport à la grandeur  du treillage, le nombre de pitons à tête en crochet en fonction de la longueur, de la largeur et de la forme (4 pitons pour 1m60). Pour un petit treillage rectangulaire, il faudra compter au moins 4 points d’accroche alors qu’il en faudra 3 pour un petit triangulaire. Les pitons se placeront dans les coins du treillage.
  2. Il va s’agir ensuite de tracer à l’aide d’un crayon gras ou d’une craie les points qui supporteront votre treillis. Munissez-vous de la règle pour relier les points entre eux, et pour vérifier que le treillage sera bien droit avant de percer les trous.

Installation :

  1. Ensuite à l’aide d’une perceuse et du foret à béton, percer les points du mur que vous avez lors de la précédente étape.
  2. Une fois fini, insérer les chevilles dans les trous (en vérifiant au préalable qu’elles soient bien adaptées à votre mur) à l’aide de la vis (pas complètement vissée) et d’un marteau.
  3. Ensuite enlever la vis de la dernière cheville que vous avez mise.
  4.  Vissez les pitons à tête en crochet dans les chevilles à l’aide de votre grande pince plate, mais en vous arrêtant à 1 cm de la fin et laissant la tête du crochet vers le bas.
  5. Prenez votre treillage. Insérer comme vous l’aviez prévu et comme vous le souhaitez.
  6.  Resserrez les pitons jusqu’au bout de la cheville. Assurez-vous que la tête regarde vers le haut et qu’elle retienne un bout de votre treillis.
  7. Vous avez fini !

3ème Méthode : Fixer un petit treillage sans bricoler

Niveau de difficulté : facile.Tout le monde peut le faire. J’ai bien dis tout le monde ! La stabilité du treillage peut varier. En plus de cela, il vous permettre une esthétique originale à l’aide de plante grimpante

Nombre de personnes nécessaires pour effectuer les différentes étapes :

Temps : moins de 10 min

Préparation :

Fournitures : il vous faudra …

  • un grand pot de fleur qui pourrait englober idéalement un tiers de votre treillage (plus le pot sera grand, plus votre treillis sera stable)
  • suffisamment de terre pour remplir votre pot
  • un treillage
  • un grand sourire (parce que c’est plus sympa avec que sans)

Pré-installation :

1)   Pas besoin de calculer, de se casser la tête pour avoir un joli résultat. Choisissez ou repérez l’endroit où vous voulez installer votre treillage.

Installation :

  1. Mettez votre pot de fleur vide à l’endroit désiré.
  2. Mettez votre treillage dans celui-ci
  3. Remplissez le pot de fleur de terre jusqu’à arriver à un tiers du treillis sur la longueur
  4. Compactez la terre.
  5. Assurez-vous que votre treillage est stable.
  6. Wow ! Vous avez réussi. Vous m’épatez ! Votre sourire a eu raison de cette installation plutôt difficile
Total
0
Shares
1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *