Alternative au foyer ouvert, la cheminée à foyer fermé présente de nombreux avantages, notamment en ce qui concerne son efficience. Découvrez notre guide pour tout savoir sur ce type de cheminée!

cheminée à foyer fermé avec des flammes

Qu’est-ce que c’est qu’une cheminée à foyer fermé ?

C’est une cheminée dont le foyer se distingue par une vitre ou une porte en verre (soit pivotante, soit coulissante). Celles-ci permettent à notre âtre de s’ouvrir ou se fermer.

Qu’est-ce qui la distingue ?

Elle se différencie des cheminées à foyer ouvert et des cheminées à insert :

  • à foyer ouvert : les deux cheminées n’ont rien avoir. Leur système de tirage est quelque peu différent. Cela s’explique par leur installation qui ne suit pas tout à fait la même logique. De surcroît, le foyer fermé ne peut pas s’incruster dans une cheminée dite traditionnelle.
  • à insert : L’insert comme l’indique son nom vient s’insérer dans un âtre déjà existant. Il le remplace en quelques sortes. Celui-ci doit être traditionnel. L’insert est un équipement lourd qui permet de grandement améliorer les capacités de rendement de sa cheminée à foyer ouvert.

A quoi ressemble une cheminée à foyer fermé dans un intérieur ?

La cheminée à foyer fermé possède une esthétique semblable à une cheminée ouverte. Elle peut être soit adossée, soit encastrée. Elle existe en version murale, en angle, centrale, ou encore suspendue.

cheminée à foyer fermé centrale

Comment fonctionne la cheminée à foyer fermé  ?

Ce type de cheminée nécessite du bois pour fonctionner. Mais il en existe d’autres avec la même apparence qui peuvent utiliser du gaz ou encore de l’électricité.

Pour celle-ci, il suffit de disposer quelques bûches les unes sur les autres et d’allumer ce bûcher pour profiter de la chaleur, du visuel et même des bruits.

De quoi se compose-t-elle ?

Ce genre d’équipement nécessite plusieurs éléments :

  • Un foyer : C’est une chambre où vous installez votre bûcher et allumez un feu.
  • Une vitre ou porte en verre : c’est la pièce qui vous permet de fermer ou d’ouvrir votre foyer.
  • Un cendrier  : un récipient qui récolte vos braises devenues poussière.
  • Des couloirs d’aération : Ce sont des couloirs qui amènent l’air froid ambiant de votre habitat, le réchauffe de quelques degrés sur le trajet, jusqu’aux bouches de sorties qui conduisent sur l’intérieur. Ils ne sont pas connectés avec le foyer. Mais ils frôlent le pan de celui-ci.
  • Un avaloir de fumées : C’est un bouche au-dessus de l’âtre qui amène les fumées vers le conduit .
  • Un conduit d’évacuation : Les fumées le traversent jusqu’à la souche.
  • Une souche : La souche est le chapeau de la cheminée. Elle donne sur l’extérieur. Toutes les fumées y sont libérées.

Comment se caractérise la capacité de tirage d’une cheminée à foyer fermé ?

Le fonctionnement d’une cheminée s’explique par un procédé de tirage. Il s’agit, en faite, de la capacité à évacuer la fumée (et les gaz).

Pour le foyer fermé, il se caractérise en deux points :

  • Vitre, ou porte en verre, ouverte : le foyer fermé fonctionne alors comme une cheminée traditionnelle. Elles offrent alors le même rendement, c’est-à-dire que votre âtre si il est entre ouvert chauffe 7 fois moins qu’habituellement. Vous pouvez apprécier les crépitements et le rayonnement d’une flambée. Toutefois, une partie des fumées risque de pénétrer dans votre intérieur.
  • Vitre, ou porte en verre, fermée : L’âtre est désormais fermé. Toutes les fumées sont captées par l’avaloir. La cheminée chauffe à plein régime, 7 fois plus que quand la vitre était ouverte. Vous captez entre 70% et 85% de la chaleur produite.

Par quels moyens nous réchauffe-t-elle ?

Le foyer fermé a plusieurs sources de chaleur :

  • La convection
    • distribue l’air chaud au 4 coins de l’espace de vie. Nous entendons par convection le schéma où le froid pénètre à travers le couloirs d’aération, se réchauffe et ressort par les bouches sur l’intérieur. Il se répète tant que la flambée est en cours.
  • Le rayonnement
    • suppose une certaine proximité avec le foyer pour devenir une source. Bien évidemment il ne faut pas être dessus, mais à quelques pas de celui-ci pour bénéficier de la chaleur de la flamme. Le rayonnement est un peu plus à-propos quand la vitre, ou la porte en verre, est ouverte.
  • La conduction
    • produit de l’air chaud dans un deuxième temps. Ce procédé nécessite que les différentes parois tout autour soient brûlantes pour capter et conserver cette chaleur, sur un laps de temps donné. Le feu entrain de s’estomper, elle réchauffe sur une petite distance (un peu comme les braises après une flambée). Mais ce n’est pas la source principale de chaleur pour le foyer fermé.
Schéma convection cheminée à foyer fermé

Quels sont les avantages d’une cheminée à foyer fermé ?

  • Chaleur : L’âtre fermé produit 6 à 7 fois plus de chaleur qu’une cheminée traditionnelle. Elle peut même être considéré comme un chauffage central, si un distributeur de chaleur est installé.
  • Moins de combustible : Le foyer fermé nécessite moins de bûche qu’une cheminée traditionnelle pour fonctionner.
  • Longues flambées : un feu peut rester plus de 10 heures sans être alimenté. Vous pouvez donc réchauffer votre intérieur pendant une journée d’hiver lorsque vous êtes au travail, pour récupérer un habitat à la bonne température en rentrant. Attention, cela nécessite que le verre soit fermé, pour éviter tout risque d’incendie.
  • Sécurité : La vitre, ou porte en verre, empêche les projections inattendues de braises et peut s’avérer être une sécurité pour vos enfants quand il s’approche trop près du feu. Le verre peut être chaud, mais ils ne seront pas au contact direct avec la flamme.
  • Propreté : Toutes les cendres et les poussières restent dans le foyer, derrière le verre fermé.
  • Budget : Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% uniquement pour l’achat d’une cheminée fermée. Cela s’explique par la reconnaissance qu’il peut y avoir envers le foyer fermé en tant que véritable chauffage. L’une des conditions est de faire appel à un professionnel certifié RGE (reconnu garant de l’environnement) pour le poser.
Cheminée à foyer fermé centrale, encastrée, en hauteur

Quels sont les inconvénients d’une cheminée à foyer fermé ?

  • Installation complexe : Nous l’avons déjà dit, mais la cheminée fermée est différente du foyer ouvert. Le système est différent, et on ne peut l’adapter à une cheminée traditionnelle. Vous devrez donc faire des travaux en faisant appel à un professionnel. De surcroît, le matériel doit être adapté aux températures très élevées. Cela passe par un traitement et des installations qui prennent du temps.
  • Petit entretien récurrent: La poussière et les cendres restent bloquées à l’intérieur. C’est vrai. Toutefois, il faudra nettoyer la vitre, ou la porte en verre, assez régulièrement (tous les mois, voir tous les 2 à 3 mois selon l’entretien).
  • Ouverture à nuancer : Il est vrai que vous pouvez ouvrir votre âtre. Cependant, certains modèles de foyer fermé ne permettent pas de profiter d’une ouverture adéquate. Renseignez-vous auprès d’un professionnel avant d’acheter la cheminée de votre rêve.
guide cheminée à foyer fermé

Conclusion

Résumons en quelques mots ce que nous venons de voir ensemble :

  • La cheminée à foyer fermé est un produit moderne qui vous permet d’avoir  tantôt un chauffage central naturel, tantôt une impression de cheminée traditionnelle avec son esthétique et un verre qui peut s’ouvrir.
  • Toutefois, l’installation est complexe et ne peut pas s’adapter à une cheminée à foyer ouvert.
  • Si vous avez une cheminée dite traditionnelle, nous vous conseillons d’opter pour l’insert, qui offre plus ou moins les mêmes avantages.

Pour en savoir plus sur les cheminées, nous vous proposons les guides suivants :

Tout savoir sur la cheminée à foyer ouvert.

Total
860
Shares
1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *