Tout le monde le sait, l’été rime avec barbecue et avec les beaux jours qui arrivent vous allez sûrement inviter des amis (ou vous faire inviter) à dîner. Et dans ce cas pourquoi pas leur offrir un repas convivial autour de quelques grillades ?

Si vous n’en posséder pas déjà un,  la question de comment choisir son barbecue va très vite se poser ! Vous avez d’ailleurs en tête le barbecue au charbon de bois, modèle le plus répandu. Sauf que selon l’utilisation que vous allez en faire, notamment la fréquence et l’endroit où vous habitez il sera certainement plus intéressant de vous tourner vers des modèles à combustion à gaz ou électrique.

Dans cet article nous allons vous donner les clés pour choisir le modèle qui vous convient :
Type de combustion, matériaux à choisir (ceux à éviter aussi), chaque composant sera décortiqué pour vous permettre de choisir convenablement en toute sérénité.

barbecue au charbon

Quel type de barbecue choisir ?

Un Barbecue électrique

Bien qu’ancienne cette technologie est de plus en plus démocratisée, notamment grâce à son utilisation : simple, sa taille : compacte et l’absence de fumée qui convient parfaitement à une utilisation en ville.

Un Barbecue à gaz

Grâce à la combustion de gaz, comme le butane ou le propane, le barbecue à gaz s’allume rapidement et permet de cuire les aliments sans que ceux-ci soient altérés par la combustion du bois et la présence de carbone.

Un Barbecue au charbon de bois

Forme la plus classique et sûrement la plus conviviale du barbecue, le barbecue au bois est certes plus long à allumer mais donnera un délicieux goût fumé à toutes vos grillades

Nous allons maintenant étudier en détails les différents modes de combustions pour que vous puissiez comprendre les avantages et inconvénients de chaque type de barbecue.

barbecue au charbon focus
barbecue au charbon focus

Fonctionnement et caractéristiques du barbecue électrique

Comment choisir son barbecue 3
Barbecue Electrique Tefal

Oubliez les petits grills électrique, dont la puissance suffit à peine à cuire une saucisse. La nouvelle génération de barbecues à résistance n’a rien à envier à ceux qui fonctionnent au gaz ou au charbon !

  • Allumage Une fois l’alimentation branchée sur le secteur il suffit de pousser un bouton ou de tourner le variateur – si le modèle en dispose – pour faire chauffer la résistance. En quelques minutes les grilles seront suffisamment chaudes pour cuire vos saucisses et autres pièces de viande.
  • Gestion et montée de la température La vitesse de montée en température varie selon la gamme de produits. Elle sera plus lente sur les barbecues électriques d’entrée de gamme que sur le haut de gamme. En ce qui concerne la gestion de la chaleur, la plupart des barbecues électrique possèdent un variateur qui permet de moduler la puissance de cuisson aussi simplement que sur une plaque de cuisine.
  • Entretien L’entretien peut se révéler laborieux  : avant de commencer à nettoyer la cuve il faut d’abord retirer la résistance et la nettoyer à part sans l’abîmer. Si vous rayer celle-ci, il se peut qu’elle perde en efficience.
    En ce qui concerne la cuve, les grilles et le couvercle si vous en avez un, il suffit de les nettoyer comme pour un autre type de barbecue. Le mode d’emploi inclus dans la boîte vous donnera toute les indications complémentaires.
  • Utilisation intérieur ou extérieur Le barbecue électrique peut aussi bien s’utiliser en intérieur qu’en extérieur.
    Si vous l’utiliser dans votre maison veillez toutefois à installer celui-ci proche d’une évacuation (fenêtre ou hotte aspirante).
  • Prix Si vous pouvez trouver de petits grills électriques à partir d’une trentaine d’euros, ceux-ci seront le plus souvent de faible puissance et fabriqués dans des matériaux de faible qualité comme un revêtement en plastique thermoformé ou une grille en acier nickelé. Vous pourrez trouver des modèles en acier ou inox à partir de 100 € tandis que des modèles en fonte se trouvent dans le commerce à partir de 250 €.
  • Autre caractéristiques Certains modèles disposent de pieds, d’autres non, auquel cas vous pourrez le poser facilement au centre d’une table. Veillez toutefois à ce que celui-ci soit le plus stable possible pour éviter les incidents.
  • Avantages Grâce à sa faible émission de fumée et son allumage rapide, c’est le modèle idéal pour faire des grillades en ville ou en copropriété. De plus la faible émission direct en Co2 en fait un barbecue presque écologique.
    La température de cuisson est facilement réglable.
    Sa facilité d’utilisation le rend accessible à tous !
  • Inconvénients Pas de fumée dit pas de goût fumé, les barbecues électriques donnent donc moins de saveur aux grillades que ses homologues. Son entretien est un poil plus complexe du fait que la graisse aura tendance à se coller et à brûler sur la résistance. Il faudra donc le nettoyer plus régulièrement (3 fois par an minimum).

Fonctionnement et caractéristiques du barbecue à gaz

Le barbecue à gaz se positionne comme l’alternative parfaite entre l’instantané électrique et le charme des barbecues au charbon. La cuisson est plus saine, car sans combustion solide (sans carbone), tout en conservant les flammes qui vont venir dorer viandes et légumes que vous voulez cuire. Si certains modèles possèdent des réflecteurs à chaleurs métalliques, d’autre fonctionnent grâce à des pierres de lave (appelées aussi pierres volcaniques) qui permettent une cuisson parfaitement homogène des aliments.

Comment choisir son barbecue 4
PRIMAGAZ
  • Allumage Tout comme pour un barbecue électrique, les modèles à gaz s’allument très rapidement à l’aide d’un allumeur électrique (une bougie en somme).
  • Gestion et montée de la température C’est la toute la force du barbecue à gaz, la température monte très vite, en quelques instants et se module à souhait. Ils possèdent le plus souvent plusieurs brûleurs contrôlables individuellement. A vous les joies de la cuisson lente !
  • Entretien Si votre modèle fonctionne avec des pierres volcaniques, il vous faudra les retirer dans un premier temps avant de nettoyer la cuve de fond en comble. Malgré cela il est plus facile de nettoyer un barbecue à gaz qu’un électrique.
  • Utilisation Son utilisation doit être strictement limitée à l’extérieur, les gaz qui en émanent peuvent s’avérer toxiques si absorbés en trop grand quantité.
  • Prix Il faut compter un minimum de 70€ sachant que certains modèles montent jusqu’à 2500 €
  • Avantages Un allumage facile et une température élevée atteinte en quelques minutes, le tout couplé à une modularité de celle-ci, permettent de maîtriser de A à Z sa cuisson sans connaissance technique.
    Son nettoyage est aisé.
    Si le goût du fumé vous manque vous pouvez toujours insérer entre les brûleurs et les grilles des copeaux de bois humidifiés dans de l’aluminium, ils dégageront progressivement un nuage de saveur qui viendra parfumer votre viande.
    N’oubliez pas de les retirer après utilisation.
  • Inconvénients Les barbecues à gaz sont plus volumineux que les barbecues électriques, ils conviendront de fait moins à de petits espaces.
    La présence de brûleurs implique aussi une plus grande production de fumée (moins qu’un barbecue à bois) qui pourrait incommoder vos voisins.
    Afin d’alimenter votre barbecue en gaz, il faudra soit le brancher au gaz de ville soit à une bouteille de gaz.
    Les bonbonnes de gaz sont volumineuses et lourdes (compter au moins une bonbonne par saison si vous l’utilisez votre barbecue au gaz deux fois par semaine) il faut donc être en mesure de les transporter.

Fonctionnement et caractéristiques du barbecue au charbon

  • Allumage Comme pour une cheminée, préparer et allumer un barbecue au charbon de bois est tout un art. Et si certains utilisent des raccourcis avec des allume-feux, sachez qu’ils sont souvent toxiques et risquent de contaminer les plats que vous cuisinerez.
  • Gestion et montée de la température L’allumage peut prendre du temps (compter une bonne vingtaine de minutes), qui peut être mis à profit pour préparer vos grillades et les grilles…ou prendre l’apéro (au choix). En ce qui concerne la gestion de la température, ici pas de variateur électrique ou de brûleur réglable. Elle se règle en montant ou baissant la hauteur de la grille.
    Les barbecues à bois sont en effet pourvus de structure avec encoches permettant d’emboîter la grille et la maintenir plus ou moins haut.
    Toutefois certains modèles haut de gamme vous permettront de jouer avec la chaleur de la flamme en diminuant ou augmentant l’arrivée d’air (et d’oxygène).
  • Entretien L’entretien d’un barbecue au charbon est très simple. Une fois les cendres évacuées, il suffit de nettoyer les éléments un à un à l’aide d’une brosse en laiton et du savon au ph neutre
    La cuve se nettoie simplement avec un chiffon du savon et de l’eau chaude.
  • Utilisation extérieur uniquement Le barbecue au bois produit énormément de fumée, toxique, comparable à celle d’une cheminée. Il ne faut donc en aucun cas allumer et utiliser un barbecue dans un espace clos, même bien ventilé.
  • Prix Les modèles les moins chers commencent à une trentaine d’euros quand les barbecues professionnels à bois peuvent coûter plus de 2600 €.
  • Avantages Un goût fumé inimitable, un moment convivial sans équivalent et un sentiment de retour aux sources au plus proche de la nature.
    Les cendres qui en résultent peuvent être utilisés pour enrichir vos sols et nourrir votre gazon ou potager. Attention cela ne vaut que si vous n’avez pas utilisé d’allume-feux chimiques. Auquel Cas cela risque de contaminer vos sols et in fine les fruits, légumes et herbes que vous cultivez.
    L’entretien, très simple, à la portée de tous et très rapide
  • Inconvénients Le premier est le temps d’allumage, long, ce qui rend la possibilité de faire des grillades moins spontanée et donc moins régulière.
    Vient ensuite la fumée, noire et dense, qui peut déranger vos voisins ou même vos convives. Sur le plan sanitaire de plus en plus de personnes indiquent que la combustion des graisses sur les charbons de bois pourrait avoir un effet cancérigène.

Les 7 choses à savoir pour choisir un barbecue peu importe le type de combustion choisie

  1. Les matériaux Si la grande partie des barbecues dans le commerce est en acier, présent sous plusieurs formes comme émaillé, nickelé ou inoxydable, certains modèles sont dans d’autres matières.
    Vous pouvez trouver des grills électriques entrée de gamme avec des structures thermoplastique
    Des Barbecues en fonte, matériau qui diffuse bien la chaleur.
    Les barbecues fixes, majoritairement au charbon de bois seront eux soit en pierre, en brique voir en béton. Ces 3 matières offre une très bonne résistance à la chaleur et permettent selon la conception du barbecue fixe des températures jusqu’à 1000°c.
  2. La Cuve La cuve sera soit en acier, soit en fonte. Dans les modèles fixes il n’y a pas de cuve à proprement parler mais la partie qui accueillera les braises sera le plus souvent en briques, en pierre ou en béton.
  3. la grille Vous en trouverez en Inox, en fonte ou fonte émaillée, en acier nickelé ou émaillé.
    Le plus important est que celle-ci soit facilement nettoyable. C’est souvent le cas avec les matières émaillées qui sont aussi plus résistantes (et plus chères).
  4. Le couvercle Si un couvercle est fourni avec le barbecue il sera le plus souvent de la même matière que la cuve.
  5. Les accessoires fournis Certains barbecues sont vendus avec un thermomètre intégré au couvercle ce qui est parfait pour connaître la température intérieur et maîtriser votre cuisson sans ouvrir le couvercle.
    Certains modèles haut de gamme comme les Weber viennent avec des pinces, spatules et housses permettant ainsi une utilisation quasi immédiate du barbecue. N’oubliez pas la brosse, en laiton qui est essentielle à la durée de vie de votre grill. La grille se nettoie encore chaude, les matières grasses se décrochant bien plus facilement.
  6. Les pieds (ou support de barbecue) Si votre barbecue est vendu avec des pieds, ce qui est le cas pour une grande partie des barbecues à Gaz (pour permettre le stockage de la bonbonne) et au charbon, veillez à vous assurer de leur stabilité.
    Il serait fâcheux de renverser vos grillades avant un repas.
  7. La réglementation Tout d’abord votre barbecue doit respecter la norme française (NF)
    Selon votre municipalité il se peut que des arrêtés aient été pris pour interdire l’utilisation de barbecue, c’est à vous de vérifier auprès de votre mairie si une telle interdiction est en vigueur. L’information est normalement présente sur Internet mais rien ne vaut la confirmation directe de la municipalité
    Toutefois, le plus souvent, seuls les barbecues au charbon sont concernés par de tels arrêtés.
    Si vous habitez à Paris, sachez qu’il est strictement interdit d’utiliser un barbecue dans les espaces publics (parcs, et jardin). La réglementation pour les espaces privés reste assez floue et aucune interdiction ne semble être en place.
    Toutefois peu importe votre commune de résidence, si vous habitez en copropriété son règlement fera loi. A vous de vérifier et d’adapter votre choix de barbecue en conséquence.
    Sachez toutefois que le barbecue électrique n’est quasiment jamais interdit.
    Que ce soit en milieu urbain ou dans une copropriété l’achat d’un grill électrique semble le plus judicieux !
Total
1
Shares
1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *